CHU de Québec-Université Laval

Quand la pathologie numérique soutient les activités de recherche en oncologie pour le développement de nouvelles applications

La ville de Québec compte deux principales institutions universitaires de santé reliées à l’Université Laval. Il s’agit du CHU de Québec–Université Laval et de l’Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec (IUCPQ).

logo_chu_de_quebec-recherche en oncologie

Le CHU de Québec-UL est l’un des trois CHU les plus importants au Canada. Il contribue à de nombreux projets dans les domaines de la santé, de la science et du partage du savoir. L’IUCPQ quant à lui, est un centre hospitalier ultraspécialisé consacré à la prévention, au traitement, à l’enseignement et à la recherche des maladies cardiovasculaires, respiratoires et de celles reliées à l’obésité.

Très tôt, le CHU de Québec-UL s’est intéressé au potentiel de la pathologie numérique. Un intérêt porté autour de plusieurs axes : mise en place d’un réseau de télé-extemporané sur le RUIS LAVAL, évaluation d’une solution interne de pathologie numérique pour la lecture des biopsies, et développement de l’imagerie numérique dans le cadre de l’enseignement. En recherche notamment, les équipes du CRCHU de Québec-UL et du CRIUCPQ ont exprimé le besoin de pouvoir utiliser une solution de quantification efficace des lames marquées par immunohistochimie et numérisées sur un scanner.

La solution déployée :

TRIBVN Healthcare a mis en place sa solution CaloPix Research au sein d’une infrastructure informatique permettant un fonctionnement en réseau. CaloPix est un outil de gestion et d’analyse d’images dédiés aux activités cliniques ou de recherche en anatomopathologie. L’utilisation courante de CaloPix permet d’identifier les tissus et régions d’intérêt puis de quantifier les biomarqueurs tumoraux présents sur les lames. La solution est capable de traiter de grandes quantités de lames avec efficacité et reproductibilité. La fiabilité des résultats quantitatifs est donc accrue et le temps chercheur est économisé.

Les bénéfices :

  • Automatisation des études quantitatives
  • Accès distant à la station de travail depuis les différents sites du CHU

L’objectif de ces travaux de recherche est d’adresser des problématiques cliniques concrètes et d’amener les observations faites au laboratoire vers des applications cliniques qui pourront in fine être implantées dans les milieux hospitaliers afin d’améliorer la prise en charge des patients.

En savoir plus


Les utilisateurs témoignent :

Dr Alain Bergeron
Professeur associé (CRCHU)

« Après plusieurs évaluations, nous avons décidé de retenir la solution CaloPix Research de TRIBVN Healthcare qui présentait de bonnes performances en quantification, une capacité d’installation en réseau et un bon rapport bénéfice / coût.»

Michèle Orain
Assistante de recherche en oncopathologie (CRCHU & CRIUCPQ)

« CaloPix est un outil d’analyse d’images de pathologie dont le potentiel est unique pour des équipes de recherche intégrées au milieu clinique, leur permettant d’explorer par eux-mêmes des solutions pour l’analyse des spécimens qui sont d’une grande accessibilité, tout en offrant la garantie de résultats plus que satisfaisants en qualité. En outre la réactivité, l’écoute et la réponse apportées par TRIBVN Healthcare face à nos besoins de raffinement des algorithmes a toujours été rapide et fiable.»

Dr Philippe Joubert
Anatomopathologiste (IUCPQ)

« Les enjeux autour de l’évaluation des biomarqueurs en oncologie thoracique sont majeurs. Ils le sont d’autant plus, avec l’arrivée de traitements de plus en plus ciblés et l’émergence de l’immunothérapie et des tests compagnons associés, souvent basés sur l’immunohistochimie. CaloPix permet de fiabiliser la lecture de grandes séries de lames. Le logiciel permet aussi de produire des données quantitatives robustes à l’appui de nos travaux.»