Analyse d’images avec Immuno object

Ce programme a pour objectif de quantifier individuellement les objets d’une image et d’en mesurer les intensités de marquage. Il permet d’exprimer la densité ou le pourcentage d’objets positifs sur la région d’analyse prédéfinie. Cet algorithme est utilisé pour quantifier des marquages nucléaires en IHC, typiquement Ki67, RO, RP, P53

Le protocole :

Sur une lame IHC en DAB ou AEC avec une contre coloration en hématoxyline, l’algorithme Immuno Object permet de quantifier les objets positifs selon le protocole suivant :

  • Identification du plan couleur
    L’algorithme réalise une dé-convolution couleur automatique (DAB/H ou AEC/H). Cette dé-convolution peut être ajustée par l’utilisateur.
  • Segmentation de l’image
    Sur chaque plan couleur, les opérations de segmentation de l’image permettent d’identifier les objets à analyser. La segmentation des objets, qui se fait en fonction de leur intensité de marquage, est automatique et peut ensuite être affinée à l’aide d’un curseur.
  • Post-traitements et définition des seuils de positivité au marquage
    La segmentation des objets peut être perfectionnée par des traitements morpho-mathématiques et les objets sont classifiés selon quatre classes en ajustant les seuils de positivité.

Les résultats sont exprimés en nombre et en pourcentage d’objets pour chacune des quatre classes. Ils sont comparés au nombre total d’objets présents dans la région d’analyse. Les objets analysés peuvent également être individualisés et décrits un à un.

Les objets sont classés en fonction de l’intensité moyenne de leur marquage et triés selon 2 classes (Positif / Négatif) ou selon 4 classes prédéfinies (0,1+, 2+ et 3+).  La proportion d’objets positifs comptés, c’est à dire le rapport « nombre d’objets marqués/nombre total d’objets », donne alors l’indice de marquage.